Témoignage de sr Veronica Doss  

19-02-2021

 

Très chère sr Anna Caiazza,

Louez le Seigneur avec moi parce que Sa grande miséricorde est sans fin.

Mon cœur est plein de profonde gratitude et de louange à Lui qui m’a donné une seconde vie et une  seconde possibilité de le louer, l’aimer et le servir maintenant et pour toute l’éternité.

Il y a environ un an, en cette période, je n’aurais jamais rêvé de partager ce témoignage avec vous.

Il m’a été diagnostiqué le cancer pour la première fois au mois de mai 2020. Depuis ce moment, ont initiés les cycles de chimio. J’ai fait presque huit chimio – certaines desquelles augmentaient la douleur – elles m’épouvantaient.

En ce moment-là tout semblait si sombre, si sans espérance … tout ce dont je réussissais à penser était la terrible douleur et le doute obsédant de comment dépasser cette nuit sombre. Chaque pas était une torture alors. Il y avait seulement larmes et larmes, et tout semblait triste et terrible. Je demandais pourquoi. J’étais sous choc, et frappée physiquement, mentalement et psycho -logiquement. Tout ce que je pouvais penser en ce moment était que je n’en serais pas sortie et j’ai dit : «Jésus, je te prie, prends-moi. Je ne peux pas supporter cette souffrance et cette douleur». Je n’étais même pas en degré de cheminer, non plus de faire un pas. Je gémissais par la douleur, rien à dire sur le manger et sur le dormir.

Les médecins qui initièrent le traitement dirent aux sœurs que mes conditions étaient graves et que la tumeur s’était diffusée tellement que c’était nécessaire de prier incessamment.

Ce jour-là entrèrent en action les guerriers de la prière, surtout les sœurs de ma communauté et de toute la province de l’Inde. Toutes étaient à genoux devant le Très Saint Sacrement. Fut initiée une adoration spéciale pour ma guérison et le Ciel fut littéralement pris d’assaut par la prière pour moi.

Les sœurs de la communauté, de ma province et de toute la Congrégation avec une seule pensée et un seul cœur ont commencé à invoquer la puissante intercession de notre Prima Maestra Tecla pour ma guérison. Je crois vraiment – et non seulement moi, mais toutes les sœurs de la province ont cru dans le moment où elles ont su que les résultats des contrôles médicaux étaient dans les paramètres normaux – que cela a été grâce à la Prima Maestra Tecla. Le 5 février, dans l’anniversaire de l’entrée au ciel de Maestra Tecla, j’ai reçu la notice que même ma TAC était normale.

Le docteur, auquel je dois être particulièrement reconnaissante, a fait vraiment un travail merveilleux. Aussi le docteur a été une bénédiction du Seigneur. Et surtout, notre Grand Docteur JESUS, à pose Ses mains et Son intelligence dans les mains et dans l’intelligence de mon docteur pour me donner le juste traitement.

Il y a un an environ, en cette période, ne n’aurais pas rêvais de partager ce témoignage avec vous. Donc chers amis tout ce que je peux dire, avec notre douce Mère MARIE: «non âme glorifie le Seigneur; mon Esprit exulte en Dieu mon Sauveur!».

Avec souhaits de prière,

Sr Veronica Doss, fsp
(Communauté: Bangalore – India)