Qui a-t-elle été pour moi

La Prima Maestra Te-cla a été pour moi, pour nous, pour toute la Famille Paulinienne, une Mère. Elle était une femme grande, hu-maine, humble, simple, de beaucoup de foi. Une sainte! Ses yeux révé-laient la lumière de Dieu, son regard péné-trait et – je dirais –scrutait nos cœurs.J’étais aspirante, à peine entrée, dans le mois de mai 1955. Je descendais les esca-liers de la maison San Giuseppe à Alba et j’ai vu la Prima Maestra qui montait. Quand nous nous sommes rencontrées, je suis res-tée sans paroles, …