J’ai prié pour vous

Lors du jubilé de son ordination sacerdotale (1957), en remerciant les Filles de Saint-Paul, le Fondateur affirmait :

« J’ai prié pour vous ; je sais que partout vous suivez [l’exemple de] la Prima Maestra, et ça c’est tout ! Là se trouve, en effet, la voie de la sanctification et de l’apostolat. Et après ? [Nous serons] tous réunis au Paradis ! À chacune ma bénédiction. » (CVV 238)

 

Après la mort de Maestra Tecla, le père Alberione [lors de méditations] a parlé abondamment de sa sainteté, de son rôle dans la congrégation et dans la Famille Paulinienne. Voici quelques citations :

« Conserver le saint héritage qu’elle vous a laissé, sans jamais oublier que vous aurez d’autres supérieures générales, mais [vous n’aurez qu’] une seule mère, car vraiment elle est mère celle qui a transmis la vie spirituelle et la vocation telle qu’elle l’a découverte, vécue, sanctifiée… Qui a “donné forme” à tout ? La Prima Maestra, et donc il convient qu’on l’appelle mère et en même temps maestra. L’héritage qu’elle vous a laissé est précieux. Bien sûr, si un fils reçoit de son père un héritage considérable et le fait fructifier, c’est mieux ; faites [donc] fructifier l’héritage reçu, car l’institut doit se développer sans cesse. Ne jamais s’arrêter ! » (29 mars 1964)