Amour sans frontières

Voici que nous connaissons ta vraie mesure. Ordinaire, normale, commune, comme le pain,
Et, comme le pain, bonne et nécessaire.
Sans toi, on n’aurait pas pu grandir ainsi.
Peut-être avions-nous besoin de ta mort pour nous l’apprendre avec une telle certitude.
Lorsque tu étais là, sous nos yeux, simple, alerte, laborieuse,
Tu n’admettais pas que l’on s’arrête pour t’admirer.
Il fallait marcher, courir sur les chemins que tu nous traçais.
Tu incarnais la joie et l’éternelle jeunesse du christianisme,
Déjà tu vivais dans la dimension divine, éternelle,
Ta foi en Dieu et dans le paradis avait la luminosité d’un incendie.
Tu suivais les traces du père Alberione, avec une obéissance responsable consciente.
Tu aimais ta grande famille d’un amour limpide et passionné.
Toutes, nous pouvons affirmer : elle m’aimait beaucoup.
Tu aimais l’humanité toute entière – l’amour est sans limites !
Femme de notre temps, tu aimais intensément ce monde.
Tu le comprenais.
Ton esprit d’une sensibilité exceptionnelle pouvait deviner les besoins spirituels de tous les peuples.
Alors, tu envoyais tes filles-relais, loin, toujours plus loin, sous tous les cieux,
Pour que chaque être humain connaisse le salut du Christ.
Partout dans le monde, les Filles de Saint-Paul chantent par leur vie la gloire de Dieu.
Elles manifestent leur consécration particulière devant des machines d’imprimerie,
En utilisant une caméra, un microphone, elles continuent à marcher, «facteures» de Dieu, messagères de bonté.
En apportant la Parole qui vivifie, illumine et sauve,
Les Filles de Saint-Paul, tes religieuses, disent à Dieu et au monde
Ce que ton admirable foi et ta charité universelle ont pu réaliser.

+ PDF(italiano)

Sr Letizia Panzetti, fsp